lundi 20 juillet 2015

#4: Ma déception de l'été

"Qui n'a jamais rêvé de lire dans les pensées des autres ?

Tout juste vaccinés contre la grippe, les élèves de seconde B du lycée Bloomberg ont de biens drôles d'effets secondaires ! Les voilà capables de lire dans les pensés des autres : leurs amis, leurs parents, leurs amoureux. Maintenant, tout le monde sait que Tess est folle de son meilleur ami, Teddy, que Mackenzie à trompé Cooper et que l'infirmière du lycée fut autrefois strip-teaseuse ! Mais ne plus avoir aucun secret peut créer une certaine cacophonie, générer des disputes et des rancœurs, voire des vengeances..."
Sarah Mlynowski, Albin Michel, roman jeunesse, 2015, 13€90
"Drôle et fin, N'y pense même pas ! et une histoire de cœurs brisés et de vérités dévoilées. Mlynowski nous fait réfléchir sur la frontière entre le privé et le public et sur les petits mensonges qu'on raconte aux autres... et qu'on se raconte à soi-même." Publishers Weekly.

 Ce livre est ma déception de l'été. J'ai été très emballée par le résumé, seulement voilà, le résumé est plus intéressant que le livre entier. Ce fut les 318 pages les plus longues de ma vie. 
Pourtant le résumé et la couverture nous inspire un livre léger, idéal pour l’été. Effectivement il est léger, mais pas dans le bon sens. 

L'histoire comporte plusieurs points de vue, c'est une bonne chose, seulement l'auteure n'a fait aucune démarcations quant au changement. Alors on passe d'un point de vue à l'autre sans comprendre forcément quand on a changé. 
L'auteure a aussi opté pour une écriture simpliste. Tellement simpliste que j'ai cru que l'auteure avait 12 ans. 
Sinon l'idée était originale et à développer. 

Il y a des choses que j'ai apprécié malgré tout, la construction d'une identité en tant que groupe, un développement psychologique, ainsi que le questionnement sur les limites des mensonges, de l'honnêteté et de ce qu'il doit rester dans le domaine du privé. 


Je lui met un 3/10

Bonne lecture !
Vous pouvez acheter le livre ici si il vous intéresse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire